Quelle est la place du digitale dans la stratégie de communication des Institutions publiques ? Com'Mag
1140
post-template-default,single,single-post,postid-1140,single-format-standard,qode-listing-1.0,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive

Quelle est la place du digitale dans la stratégie de communication des Institutions publiques ?

institutions publiques

Quelle est la place du digitale dans la stratégie de communication des Institutions publiques ?

Les institutions publiques ont un rayonnement régional, national et pour certaines international.  C’est pour cela, qu’elles doivent s’adapter en incorporant le digital dans leur stratégie de communication.

 

Les enjeux du digital pour les institutions publiques 

 

  • Valoriser son image, ses offres en terme de culture et de loisirs

 

  • La notion de service public : être présent pour les citoyens, en leur répondant au mieux sur les différents réseaux, donner l’impression d’être proche d’eux et de les aider au mieux dans leur requête et leurs questions. Le but est que l’information soit diffusée aux bonnes personnes et qu’elle soit bien comprise.

 

  • Promouvoir les politiques publics : mettre en place des campagnes et valoriser les temps politiques comme par exemple les conseils municipaux.

 

Le marketing territorial et digital 

 

Chaque institution a déjà sa stratégie de communication globale d’établie, la présence par le digital vient en complément de cette stratégie, elle permet d’apporter un renfort sur des points faibles de son plan de communication. Le digital rentre aujourd’hui dans les stratégies de marketing territorial. Les villes, départements ou régions, utilisent les plateformes numériques comme vitrine de leur territoire. C’est pour cela qu’il ne faut pas négliger sa stratégie et sa présence, notamment sur les médias sociaux. Etre attractif tout en gardant cet esprit et volonté d’informer la population.

 

Ce qu’il faut éviter : 

 

  • Le choc culturel : un manque d’ouverture, un manque de réactivité et de préparation face aux crises se traduiront par dans le pire des cas à un violent effet boomerang sur les réseaux sociaux.

 

  • L’improvisation : il ne faut pas poster pour poster sur les réseaux. Il faut avoir au préalable étudier le contexte, définir ses objectifs et ses cibles afin de mettre en place son organisation et sa stratégie en place.

 

  • L’absence : il faut être présent de façon officielle, il est préférable d’avoir la maîtrise de son contenu mais surtout de pas négliger sa communauté. Répondre aux commentaires et aux messages, savoir accepter la critique quand elle est constructive, et enfin réduire la distance entre la communauté et son institution.

 

 

 

 

 

 

 

No Comments

Post A Comment